Nouveaux plans de gestion de CaseLabs

0 0

Nouveaux plans de gestion de CaseLabs

L’année dernière, il a été annoncé que CaseLabs se réincarnait en une société suédoise. Maintenant, le nouveau propriétaire détaille ses plans pour l’entreprise, mais semble commencer lentement.

Emil Rytterstedt, un fan de la marque, a acheté les droits de la marque en 2021 après la fermeture de la société californienne en 2018, invoquant les difficultés liées aux tarifs sur les matériaux. Dans un communiqué de presse publié par TechPowerUp Rytterstedt a décrit une série de mesures que l’entreprise prendra au fur et à mesure de sa montée en puissance sous sa nouvelle direction.

Il existe déjà un site Web remanié (avec une FAQ complète), et Rytterstadt et un partenaire (nommé uniquement « Daniel ») ont l’intention d’ajouter bientôt une boutique en ligne, ce que les deux appellent un « lancement en douceur ».

Quand aura lieu le « hard-launch » ? C’est un peu boueux. Rytterstadt a écrit que cela « arrivera lorsque nous sentirons que nous avons sous contrôle la fabrication, le contrôle de la qualité, la logistique, etc. », auquel cas la société proposera ses modèles, accessoires et pièces antérieurs, ce qui la ramènera effectivement là où elle était avant l’arrêt. .

Bien que CaseLabs ne soit plus aux États-Unis, il semble que Rytterstadt et Daniel veuillent toujours y opérer. Rytterstadt a écrit qu’ils recherchaient un partenaire en Amérique du Nord dans l’espoir de réduire les frais d’expédition à l’étranger. Jusque-là, suggère-t-il, CaseLabs « examinera la possibilité de compenser les frais d’expédition plus élevés vers l’Amérique du Nord avec une remise ».

Nouveaux modèles de cas et enquête

La vision comprend, à un moment donné, des modèles de cas nouveaux et révisés. Rytterstadt a écrit qu’il espérait mettre à jour les modèles avec les modifications de la « Révision A », citant le moment où le boîtier SMA8 a été modernisé avec le titre SMA8-A. Suite à cela, il dit que la société commencera à développer de nouveaux modèles, laissant entrevoir la possibilité d’un boîtier à petit facteur de forme (SFF), soit entre 7 et 10 litres ou ~ 15L, ce qui est une gamme assez large.

Il n’y a pas encore de calendrier, bien que Rytterstadt indique que la société élabore une feuille de route, qui devrait aider les constructeurs de PC passionnés après la réémergence de la société à se faire une idée de ce qui se passe.

En attendant, la société annonce qu’elle va lancer une enquête auprès de ses abonnés aux newsletters pour savoir quelles pièces de rechange sont les plus demandées par les propriétaires de boîtiers CaseLabs existants. Après cela? Eh bien, vous serez sûrement sur les e-mails marketing de CaseLabs. Lors d’une enquête précédente, l’entreprise avait entendu parler d’un désir de verre trempé et du boîtier SFF.

On ne sait pas si Rytterstadt et Daniel ont des changements de plus haut niveau en tête pour l’entreprise. Dans le communiqué, ils écrivent qu’ils souhaitent « développer CaseLabs en tant que marque et élargir notre gamme de produits ». Le CaseLabs original était en grande partie dans des versions de PC refroidies à l’eau personnalisées, qui s’adressent exclusivement aux passionnés les plus inconditionnels. Mais avant de se développer, ils devront mettre en place la nouvelle société, ce qui peut être une tâche colossale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More