Mark Zuckerberg à nouveau en difficulté

0 1

Mark Zuckerberg à nouveau en difficultéMark Zuckerberg à nouveau en difficulté, poursuivi par le procureur général de Washington pour implication dans une violation de données

Lundi, le procureur général de DC a déposé une plainte contre le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, affirmant qu’il est personnellement responsable de l’énorme fuite de données de Cambridge Analytica.

Au nom de l’État du Wisconsin, le procureur général Karl Racine a intenté une action en justice contre le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, alléguant que la crise de Cambridge Analytica a été causée par l’incapacité de Zuckerberg à protéger adéquatement la vie privée des utilisateurs de Facebook.

En ce qui concerne l’incapacité de Facebook à protéger les informations des utilisateurs qui a conduit au scandale de Cambridge Analytica, Racine a affirmé que « les preuves démontrent que M. Zuckerberg était personnellement impliqué ».

Zuckerberg est poursuivi pour avoir prétendument violé le district de Colombie‘s Consumer Protection Procedures Act, qui est la principale loi de protection des consommateurs du District.

Cette fois-ci, Racine affirme que Facebook permet à des tiers comme Cambridge Analytica d’accéder aux informations sensibles de 87 millions d’Américains. Jusqu’à nouvel ordre, la société mère de Facebook, Meta, n’a fait aucun commentaire à ce sujet.

Selon un communiqué de presse publié par Racine, qui a annoncé le nouveau costume, il a déclaré :

« Cette faille de sécurité sans précédent a exposé des dizaines de millions d’informations personnelles d’Américains, et les politiques de M. Zuckerberg ont permis un effort pluriannuel pour induire les utilisateurs en erreur sur l’étendue de la conduite fautive de Facebook »… « Cette action en justice est non seulement justifiée, mais nécessaire, et envoie un message selon lequel les chefs d’entreprise, y compris les PDG, seront tenus responsables de leurs actions.

Après le rejet de la tentative initiale de Racine d’inclure Zuckerberg en tant que défendeur dans un procès, Racine a maintenant déposé une nouvelle plainte. Zuckerberg n’a jamais fait partie d’une plainte auparavant, selon le bureau de Racine. Selon le juge, la tentative de Racine d’ajouter Zuckerberg en tant qu’accusé « relève de la quasi-mauvaise foi ».

Facebook, en revanche, est poursuivi pour avoir prétendument enfreint la législation sur la protection des consommateurs dans le district de Columbia. Dans la plainte, les plaignants affirment que Facebook trompe ses utilisateurs et ne protège pas leurs informations personnelles. Dans ce cas, bien sûr, l’élection présidentielle américaine de 2016 est l’accent. Il y a aussi des accusations selon lesquelles Cambridge Analytica aurait eu un accès illimité aux données personnelles appartenant à des millions d’utilisateurs de Facebook, grâce à Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More